mer. viagra

04

juil.

2012

Conférence métropolitaine de consensus sur les conditions d'implantation des antennes relais : présentation de l'atelier citoyen

En 2002, la ville de Nantes était la première collectivité en France à mettre en place une charte de la téléphonie mobile, pilotée par Catherine Choquet puis par Aïcha Bassal, adjointe à la santé.

 

Sur proposition du président de Nantes Métropole, les maires des 24 communes de l'agglomération ont décidé de travailler à leur tour, à l'élaboration d'une réponse collective et concertée faces aux demandes des opérateurs et aux attentes des riverains.

 

  Aïcha Bassal et Fabrice Roussel ont ainsi été missionnés pour piloter la démarche consistant à créer un espace de dialogue apaisé, favorisant une information objective et pertinente des citoyens.

 

  En mars 2012, les maires de l'agglomération se sont réunis pour lancer officiellement la réflexion collective sur l'implantation des antennes relais à l'échelle du territoire métropolitain. Cette réflexion prendra la forme d'une conférence citoyenne réunissant l'ensemble des parties prenantes.

 

  "A l'issue de ce processus participatif, nous souhaitons parvenir d'ici la fin 2012, à l'élaboration d'une charte intercommunale définissant un cadre d'action commun pour l'implantation des antennes relais sur le territoire de Nantes Métropole et répondre aux attentes des citoyens en termes d'information, de concertation et de transparence", a déclaré Aïcha Bassal.

écrire commentaire

Commentaires: 0

  • loading
Newsletter