ven. Termite Control Company Atlanta

27

juin

2014

Pôle Métropolitain Loire Bretagne

Pôle Métropolitain Loire Bretagne

 

Conseil communautaire du 27 juin 2014

 

Intervention de Julie Laernoes pour les Elu-e-s Ecologistes et Citoyens

 

Madame la présidente, mes chers collègues,

 

Nantes Métropole est amené à abonder le budget du Pole métropolitain de 27 059, 02 euros. Dans cette période, ou, en dépit de tout bon sens, les paris vont bon train sur le contour de nos futures régions, il nous semblait important de nous arrêter quelques instants sur cet exemple de coopération territoriale concrète.

 

En effet, le pôle Métropolitain Loire Bretagne, permet de travailler aussi bien sur des projets tangibles que d’imaginer ensemble le futur. Nous avons besoin de ces lieux où se croisent les problématiques, où s'imaginent des prospectives pour les années à venir. Car les défis auxquels nous somment confrontés sont similaires : la crise durable de notre modèle économique, l’éloignement progressif des citoyens de ses dirigeants, ou encore la menace réelle du réchauffement climatique ou l’érosion de notre biodiversité.

 

Dans ce monde mue par les intérêts des uns opposés à ceux des autres, il est important au contraire de favoriser le travail en commun et la coopération pour relever ensemble les nombreux défis devant nous.

 

Que ce soit nos infrastructures, notre aménagement, notre manière de produire ou de consommer elle s’organise à une échelle plus grande que celle de nos simples métropoles. C’est à travers le pole Loire-Bretagne que nous pouvons et devons impulser la transition écologique nécessaire dans les années à venir. De ce point de vue, un grand nombre de sujets proposés représentent des intérêts majeurs pour nos territoires et ses habitants.

 

La coopération du monde de la recherche d'abord, ma collègue Karine Daniel en présentera les contours… témoigne également de ces liens importants qui ont été cultivés au fil des années et qu’il nous faut aujourd’hui amplifier.

 

L'accessibilité du grand ouest nécessite bien évidement une réflexion approfondie. Elle ne passera pas - peu sont celles et ceux qui semblent encore y croire - par une nouvelle infrastructure aéroportuaire. Cependant, il nous semble crucial d’optimiser au plus vite la ligne Nantes- Rennes. C’est dans ce sens que les écologistes bretons et ligériens ont demandé à la commission nationale du débat public des études complémentaires dans le cadre du débat public sur les lignes ferroviaires Ouest Bretagne Pays de la Loire.

 

Le développement économique doit évoluer et se diversifier. Nous devons opérer à la transition nécessaire, réfléchir à nos modes de productions et de consommations. Cela vaut pour l’énergie, et la nécessaire transition énergétique, comme pour notre alimentation, réorienter un modèle agricole qui semble avoir déraillé, vers plus de qualité, de bio et de circuits courts.

 

Les territoires ont une responsabilité majeure dans la mise en œuvre d’actions concrètes en faveur du climat. Aussi, nous saluons les échanges qui sont organisés à cette échelle sur le sujet. Même si nous estimons qu’elles peuvent et doivent aller plus loin, dans la perspective de la COP 21 à Paris en 2015 mais également par le simple fait que bon nombre d’objectifs au niveau local, mais également européens ont été posés à l’aune de 2020.

 

Se regrouper est une force. Cependant, penser et consolider nos partenariats n'a de sens qu'en adoptant très vite ensuite et aux bons niveaux des actions efficaces et visibles.

C'est à cette condition que la contribution de Nantes Métropole sera pertinente.

Nous voterons cette délibération,

 

Je vous remercie de votre attention.

écrire commentaire

Commentaires: 0

  • loading