ven. que día es hoy

27

juin

2014

Soutien des élus écologistes et citoyens aux intermittents

Soutien aux intermittents

 

Conseil Communautaire du 27 juin 2014

 

Intervention de Pierre-Yves Le Brun pour le groupe des élus écologistes et citoyens

 

 

Je voudrais profiter de cette intervention pour réitérer le soutien du groupe écologiste et citoyen à la mobilisation des intermittents contre la précarisation de leur régime d'indemnisation.

 

Avant tout, je voudrais rappeler que la filière culture en France représente 3,2% du PIB, soit 58 milliards de l'économie nationale, et emploie plus de 670 000 personnes.

 

La filière culture apporte auant à l'économie française que le secteur agro-alimentaire et davantage que l'industrie automobile.

 

Or, les propositions du MEDEF visent à supprimer purement et simplement l'indemnisation des techniciens du spectacle et des artistes.

 

L'argumentation du syndicat patronal s'appuie sur une analyse erronée d'un soi-disant déficit d'une filière qui vient de prouver chiffres à l'appui, son apport économique conséquent.

 

A travers ce positionnement, le MEDEF stigmatise l'ensemble des artistes et des techniciens du spectacle qui œuvrent quotidiennement à la richesse culturelle de nos territoires.

 

Sur l'agglomération nantaise en particulier, la filière culture est porteuse d'un dynamisme pour et dans la ville.

 

Je le demande simplement : comment des événements tels que la parade du Royal de Luxe, les Rendez-Vous de l'Erdre, les Heures d'été ou les éditions du Voyage à Nantes seraient possibles sans les intermittents ?

 

Notre projet pour la culture à Nantes est partagé, c'est plus d'équité entre les grands événements et les petits projets culturels et plus de liens entre les habitants. Le spectacle vivant est incontournable pour faire vivre ce projet.

 

 

C'est pourquoi, les élus écologistes et citoyens rappellent leur soutien au mouvement « la Culture en marche ». Nous invitons les élus du conseil de Nantes Métropole à se joindre aux artistes nantais, émergents comme confirmés, dans leurs justes revendications pour faire vivre en grand la culture dans notre agglomération et au-delà.

 

écrire commentaire

Commentaires: 0

  • loading