ven. Детальное описание buy ip address на нашем сайте.

27

juin

2014

Transfert du MIN (Marché d'Intérêt National)

Transfert du MIN

 

Conseil communautaire du 27 juin 2014

 

Intervention de Mahel Coppey pour le groupe des élus écologistes et citoyens

 

 

Monsieur, le Président, chers collègues,

 

Il est désormais acté que le Marché d'intérêt National s'installera à l'horizon 2020 sur la ZAC d'Océane Nord à Rezé. La nouvelle organisation peut permettre de développer davantage encore la logique des circuits courts par une large place faite aux producteurs locaux. Le Min peut aussi s'inscrire davantage dans l'économie circulaire.

 

C'est une opportunité pour le Sud Loire. Cela va permettre de concourir à un meilleur équilibre entre le Nord et le Sud de notre agglomération, bien que nous soyons conscients que les efforts dans ce domaine restent importants.

 

Le déménagement du MIN, qui emploie aujourd'hui 1200 salariés, permettra de dégager un vaste territoire de 20 hectares sur l'île de Nantes. Il s'agit en effet de moderniser une installation actuellement vieillissante, répondant de moins en moins aux normes sanitaires. Ce projet de restructuration doit s’accompagner d’une densification pour économiser l'espace ainsi qu’une mutualisation maximale des fonctions support. Cela s’inscrit dans un projet de ville compacte et durable que nous défendons.

 

Les élus écologistes voient dans ce projet, l'opportunité de réaliser une zone d'activité exemplaire à la manière des éco-quartiers d'habitation. Cela pourrait passer par la mutualisation de certains bâtiments, parkings, par la récupération des eaux pluviales, par le recours aux énergies renouvelables et aux matériaux bio-sourcés pour les constructions. Restons fidèles à l'esprit Capitale Verte et continuons d'agir à tous les niveaux pour un développement durable de notre agglomération !

 

En ce qui concerne, l'accessibilité du site, plusieurs aspects seront à prendre en compte.

 

En premier lieu, le fait que le futur site ne soit pas connecté au ferroviaire. Nous avons à démontrer que cela n’est pas nécessaire et ne le sera jamais. Sur ce point précis, les élus écologistes et citoyens, rappellent que le ferroutage est une solution adaptée pour diminuer la circulation des poids lourds et donc les émissions de gaz à effet de serre, priorité de notre plan climat. Le transport de marchandises participe en effet à hauteur de 30% des émissions de Co2. Il prend également une part importante dans les émissions polluantes d’oxydes d’azote et de particules fines ainsi que dans les émissions de bruit.

 

En ce qui concerne les commerçants qui viennent s'approvisionner, nous attirons votre attention sur l'accessibilité de ce site dans une zone exclusivement desservie par la voiture. Des bretelles supplémentaires sont prévues à partir du périphérique, mais il ne faudrait pas que le périphérique déjà fortement saturé, devienne la voie d'attente des camions livrant le MIN.

 

Pour répondre à cette problématique, nous proposons l'élaboration d'un schéma de logistique urbaine durable, facilitant la gestion du dernier kilomètre et la desserte du centre-ville. Le développement d’une logistique moderne, efficace, respectueuse de l'environnement et de la qualité de vie des habitants, doit ainsi permettre d’acheminer dans les meilleures conditions possibles les marchandises qui entrent, sortent et circulent dans la ville.

 

Pour une partie des salariés, l'amélioration de la performance des chronobus C4 et des modes doux est une bonne chose. Cela n'apporte toutefois pas de réponse globale en raison des horaires atypiques liées à la profession et de l'éloignement du futur site, notamment pour les salariés vivant dans le Nord de l'agglomération

 

C'est pourquoi, nous pensons, en cohérence avec notre PDU, qu'il faudra élaborer un plan de déplacement pour cette ZAC, comme cela s'est fait pour d'autres zones d'activités de l'agglomération. Cette question est essentielle et nous devons la travailler suffisamment en amont et par la concertation pour répondre aux inquiétudes des habitants, des commerçants et des salariés du MIN.

Je vous remercie pour votre attention.

 

écrire commentaire

Commentaires: 1

  • #1

    MEHAT georges (samedi, 28 juin 2014 11:34)

    Les choix de projets d’urbanisme à Nantes ont souvent été mauvais et même désastreux. Ils sont prévus pour un intérêt à court termes et sans aucune perspective pour l’avenir. D’après la lecture de l’article le choix du futur MIN est plutôt inquiétant. On peut déjà imaginer le résultat :
    Périphérique saturé. Les élus se demandent pourquoi ?
    La situation du Min à son époque était prévue pour bénéficier des accès des navires caboteurs. Les transporteurs routiers ont bien manœuvré pour l’interdire. A Rezé ce sera chose faites. Nantes pouvait avoir des infrastructures performantes et modernes dans ce domaine.
    Absence de ligne ferroviaire. Ceci ne m’étonne pas beaucoup car les transporteurs routiers ont surement agit dans ce sens.
    On voit très bien qui est à la manœuvre. Le projet de l’ile de Nantes nous coupe définitivement de toute perspective de développement vraiment écologique. Un choix très mauvais à mon avis. On aurait pu aménager l’ile Beaulieu et la prairie au duc des les années soixante dix avec un Hôpital sur l’emplacement de l’ile Beaulieu et deux accès par une large voie et une ligne de chemin de ver vers l’Est….Les conducteurs de diligences et les petits margoulins ont eu gain de cause….c’est triste pour la ville

  • loading