Jean-Philippe Magnen

NANTES : https://www.pokerfreunde.ch/

Conseiller municipal délégué à l'économie sociale et solidaire.

Commission : sport, culture, vie associative et jeunesse, relations internationales et coopération décentralisée

NANTES METROPOLE :

Membre du Conseil Communautaire de Nantes Métropole

Commission : Attractivité et développement / Grands projets et Politique de la ville

L'économie sociale et solidaire :

"Une économie de lien, pas que de bien"

L’économie sociale et solidaire, c’est plus de 34 000 emplois sur Nantes Métropole, dans la santé, le tourisme, l’insertion, la culture, le logement mais aussi les assurances et la banque. C'est une économie de proximité qui touche tous les domaines et participe au développement du territoire... Une approche de l'économie, humainement créative, socialement et technologiquement innovante, créatrice d’emplois durables et non délocalisables. »

 « Les élus EELV soutiennent cette économie porteuse de nombreuses expérimentations qui montrent qu’il est possible de faire autrement, de manière viable sur le plan économique, tout en respectant l’homme et l’environnement. Concrètement, l’économie sociale et solidaire se veut être une autre approche de l'économie, humainement créative, socialement et technologiquement innovante, créatrice d’emplois durables et non délocalisables. »

 

Rappelons, que les écologistes ont été précurseurs de cette approche. Guy Hascoët a été secrétaire d’Etat à l’économie solidaire en 2000, ministère qui a disparu avec l’arrivée de la droite au pouvoir.

Faire autrement

 

En cette période de crises financière, économique, sociale et écologique, en cette heure où il devient urgent de répondre à l’aspiration démocratique exprimée par nos concitoyens, l’économie sociale et solidaire démontre par de nombreuses réalisations significatives, avec plus de deux millions d’emplois équivalent temps plein, qu’il est possible de faire autrement, tout en respectant l’humain (producteur, consommateur, usager, citoyen), l’environnement et la dynamique des territoires «ici et là-bas».

Face à la concurrence sans limites qu'on a exacerbée ces dernières années entre individus, entre entreprises, entre territoires et entre Etats, la coopération territoriale doit s’affirmer comme un mode de réappropriation de l’économie réelle et de régulation pertinent. L'économie sociale et solidaire doit prendre une place stratégique au cœur des politiques publiques.

Une «profitabilité» sociale

Mais il faut sans doute rappeler ce qu'est réellement l'économie sociale et solidaire. Elle décrit d’abord des pans de l'activité économique qui ne dépendent ni du marché, ni du service public: typiquement, les services à la personne, éducation, santé, aide à la dépendance, l’insertion par l’économique, la culture, les loisirs et l’éducation populaire, puis elle s’est élargie naturellement aux secteurs de l’économie verte, notamment sur les champs du recyclage, du réemploi, de l’habitat écologique, de l’éco-construction, etc. Mais attention à la confusion! L’ESS ne se résume surtout pas à une économie marginale de traitement social du chômage, à une économie de réparation venant simplement compenser les méfaits d’une économie traditionnelle dominante qui, elle, ne serait jamais remis en cause dans ses finalités et objectifs.

L'ESS réinterroge profondément notre modèle de développement. Contre les schémas classiques, elle questionne la nature et l’objet du développement économique. L’ESS pose la question de la «profitabilité», de la répartition des fruits de l’activité, en conjuguant trois vocations: l’intérêt général, avec des activités à utilité sociale et collective; l’insertion des personnes, dans une logique de solidarité; et enfin l’objet marchand, qui met à plat les notions de productivité et de rentabilité, pour bien sûr en discuter la finalité. L'ESS permet, concrètement, immédiatement et pour longtemps, de refonder une juste mesure de l’efficacité, de l’efficience et de la richesse.

L'économie verte et le vivre-mieux

Quand la précarité touche sept millions de personnes rien qu'en France, quand on consomme les ressources naturelles à un rythme tel qu’il faudrait trois planètes pour tenir la distance, est-on bien sûr que le «développement économique» nous rend plus riches? La maison brûle, nous en sommes d'accord, mais il ne suffit plus de le déplorer. Il est urgent de se poser les questions qui remettent en question les fondements même de l'économie, et de réfléchir enfin aux façons de retrouver certains équilibres fondamentaux, économiques, environnementaux et humains. Pour nous, cela passe par la promotion et le soutien déterminé, durable et stratégique à l'économie verte et solidaire.

Actions, interventions et publications.

jeu.

16

févr.

2012

L'économie sociale et solidaire : "une économie de lien pas que de bien"

L’économie sociale et solidaire, c’est plus de 34 000 emplois sur Nantes Métropole, dans la santé, le tourisme, l’insertion, la culture, le logement mais aussi les assurances et la banque. C'est une économie de proximité qui touche tous les domaines et participe au développement du territoire. Pour Jean-Philippe Magnen, conseiller municipal à l’ESS à la ville de Nantes et missionné sur cette thématique en tant que conseiller communautaire de Nantes Métropole :

Lire la suite 0 commentaires

ven.

02

déc.

2011

L’Autre Marché : Noël version solidaire

Lire la suite 0 commentaires

mar.

08

févr.

2011

Le compte à rebours est lancé pour le lieu mutualisé de l'ESS !

C'est parti ! Le compte à rebours pour le lieu mutualisé a officiellement été lancé jeudi soir lors d'une réunion rassemblant une centaine d'acteurs de l'économie sociale et solidaire de l'agglomération.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

13

déc.

2010

Nantes Métropole vote la création d'un pôle dédié à l'Economie Sociale et Solidaire

Lors du Conseil du vendredi 10 décembre, les élu-e-s communautaires ont approuvé la création d'un pôle dédié à l'ESS sur l'Ile de Nantes. Jean-Philippe Magnen, élu communautairé délégué à l'ESS explique en quoi ce projet est important.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

07

déc.

2010

Un "Autre Marché" pour un autre monde.

Depuis samedi est ouvert à Nantes près du Square Daviais "l'Autre Marché" dont c'est la 7ème édition. Emmanuel Gachet et Jean-Philippe Magnen étaient présent pour l'inauguration. Retour en images et en vidéo.

Lire la suite 0 commentaires

Sur son blog

Le flux RSS est défectueux.